Elections législatives – 7e circonscription : Thierry Robert lance la campagne

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • 0 commentaires
  • Imprimer

Elections législatives – 7e circonscription

Thierry Robert lance la campagne

 

Mardi 18 avril, Thierry Robert a lancé officiellement sa campagne pour les élections législatives dans la 7e circonscription, en présence de nombreux élus et responsables de sections du LPA.

 

Thierry Robert l’avait laisser entendre, il y a deux mois, mais cette fois, il l’a confirmé: il sera candidat à sa propre succession. En se présentant à nouveau dans la 7e circonscription, Thierry Robert entend poursuivre le travail engagé depuis 5 ans. « À chaque fois qu'il a fallu voter, déposer des amendements, monter au créneau, je l'ai fait.  Comme je n'ai pas voté des budgets lorsqu’ils ne répondaient pas aux attentes et besoins des Réunionnais ».

 

Cette politique de clairvoyance s’est traduite concrètement dans les faits : « Quand c'est bon on le dit, quand ce n’est pas bon, on dénonce. J’ai toujours été au rendez-vous pour défendre l'intérêt général. Parfois,  j'ai pu laissé une mauvaise image, mais j'ai fait le job pour lequel j'ai été missionné ».

 

Cette élection 2017 est toujours placée sous le signe de la volonté et de la détermination pour ensemble, continuer à faire avancer La Réunion. 

Un avis que partage entièrement celle qui sera à ses côtés dans la 7ème, sa suppléante, Marie-Rose Won Fah Hin,  conseillère régionale, depuis 2015 et responsable de section LPA. Saint-Pauloise originaire de Saint-Louis, Marie-Rose est cheffe d'entreprise.

 

Lors de cette conférence de presse de lancement, Thierry Robert a dévoilé les trois grands axes de cette campagne :

 

L’emploi

Il faut agir sur la Commande publique : c’est une réponse aux sollicitations des jeunes et des autres ;  elle doit correspondre aux capacités locales. L’idée de Thierry Robert a rappelé la nécssité d'adapter les lois des marchés publics aux réalités réunionnaises. C’est à dire, adapter les règles aux spécificités des outre-mer. C’est la aussi l’un des thèmes forts de Emmanuel Macron.  « La loi doit nous permettre de consulter essentiellement au niveau local, notamment dans le domaine de l'agro-alimentaire ».

 

La  lutte contre les monopoles

Coïncidence sur les prix ou non ? Concernant la question des prix des billets d’avion, Thierry Robert  a posé la question de savoir s'il y avait ou pas entente entre les compagnies. Comme il avait posé la question de la surcharge carburant.

Concernant le pouvoir achat, il faut baisser des prix et augmenter les revenus, les retraites, les prestations sociales (minimum vieillesse, ASPA). 

 

La moralisation de la vie publique

« C’est très compliqué aujourd'hui de redonner confiance dans la politique, je le vois tous les jours, on accuse des élus de se servir, de servir leur famille » dénonce Thierry Robert.

Et pour redonner confiance aux Réunionnaises et Réunionnais, il faut moraliser la vie politique. « François Bayrou a été l’un des précurseurs sur le sujet ; son alliance avec Macron est basée notamment sur cette question de la moralité ».

C'est aussi la question du renouvellement de la classe politique : « après trois mandats, ça suffit, il faut permettre aux jeunes, aux femmes d'arriver en politique ».

« Il y a une volonté pour nous de faire en sorte qu'il y ait la plus grande transparence sur la gestion de la vie publique (et je pense notamment à la question des emplois fictifs) ; c’est peut être légal d'embaucher sa femme ou quelqu’un de sa famille,  mais c'est totalement amoral ».

 –

« Je suis convaincu que la population réunionnaise et française ne croit plus aux promesses gigantesques et dans l'excès. La politique ce n'est pas mon métier, je le répète depuis 2007. Une élection reste une élection, comme un match de foot, tout peut se passer même dans les dernières secondes. Quel que soit le nombre de candidats, je resterai candidat, c'est et ce sera à la population de dire si je suis le mieux placé pour défendre La Réunion et les outre mer. Pour la 7ème circonscription, c'est ensemble que nous souhaitons continuer à faire avancer La Réunion ».

 

 

 

Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité mercredi, 26 avril 2017